Titre FR : The Black Phone

Durée : 102 min.

Pays : États-Unis

The Black Phone

| |

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney.

Il faut avouer que Scott Derrickson connaît bien son métier : The Black Phone est un film très soigné et avec une très belle photographie. Mais comme souvent avec Derrickson, sa réalisation est inversement proportionnelle à la qualité de son scénario. Ainsi Black Phone ne se démarque pas des autres films : des enlèvements, un grand méchant (la sous-exploitation d’Ethan Hawk est terrible) et une enquête policière. L’élément fantastique que représente le « téléphone noir » est laissé sans explication pour finalement n’être qu’une facilité scénaristique de plus. Un thriller sans originalité, sans audace et dénué d’intensité.

Les autres films de

The Exorcism of Emily Rose