Titre FR : Dernier train pour Busan

Durée : 118 min.

Pays : Corée du Sud

Busanhaeng

| |

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

Le « 28 jours plus tard » coréen. Aussi efficace, aussi intelligent et tout aussi essentiel à voir !

C’est à la vitesse d’un TGV que le réalisateur enchaîne les scènes gore et hallucinantes de réalisme. Les effets spéciaux sont impressionnants.
L’action se double d’un discours politique : sur le thème les vrais monstres ne sont pas ceux qu’on croit, les frontières sociales, la lâcheté, le courage apparaissent dans toute leur vérité, magnifiquement interprétés par les acteurs (Gong Yoo, le papa, Kim Soo-han, sa petite fille, la très belle Jeong Yu-mi, la femme enceinte).
L’image restitue l’exceptionnelle beauté des paysages urbains ou naturels et la musique fait vibrer de rares mais authentiques moments de poésie.
Voilà un train qui file à grande vitesse vers le panthéon des films d’horreur.